Mot du président du COPIL

Mot de bienvenue du Président du COPIL

Mesdames et Messieurs,

president-pref-cemac

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site internet officiel du Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC (PRE-CEMAC).

La profonde crise économique et financière que les pays de la CEMAC ont connu entre 2014 et 2016, a été causée en majeure partie par une détérioration des termes de l’échange du fait de la faiblesse prolongée et substantielle des cours des principales matières premières qu’ils emportent, notamment le pétrole. A ce choc, s’est ajouté un autre, de nature sécuritaire, caractérisé par la persistance des menaces terroristes récurrentes dans le Bassin du Lac Tchad et la poursuite des exactions des groupes armés en Centrafrique. Ce choc sécuritaire a, à son tour, provoqué un important afflux de réfugiés et de personnes déplacées.

Ce triple choc pétrolier, sécuritaire et humanitaire, s’est traduit sur le plan économique par un ralentissement de la croissance, une détérioration des comptes des finances publiques, une accentuation du déficit de la balance courante et une baisse accrue des avoirs en réserves, mettant ainsi à rude épreuve la stabilité du cadre macroéconomique de la Sous-Région à court et à moyen termes.

Pour faire face à cette crise, les Chefs d’État de la CEMAC ont mis en place, en juillet 2016, un Programme des Réformes Économiques et Financières (PREF-CEMAC) devant assurer la coordination de la mise en œuvre « des actions rapides, vigoureuses et coordonnées, aussi bien au niveau national que sous régional, pour la stabilisation du cadre macroéconomique et une transformation structurelle et profonde des économies de la Sous-Région, afin d’en renforcer la résilience et de les placer sur le sentier de l’émergence ».

Le PREF-CEMAC est placé sous la Présidence Dédiée de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N’GUESSO, Président de la République du Congo.

La mise en œuvre du PREF-CEMAC sur la période 2017-2020 a donné des résultats positifs sur le redressement de nos économies, Sans être exhaustif, je peux citer ' la reconstitution du niveau de nos réserves en devises, l’élargissement de l’assiette fiscale, l’organisation réussie de la Table Ronde des 16 et 17 Novembre 2020 à Paris pour la mobilisation des financements des 11 projets intégrateurs, la fusion effective des deux marchés financiers de la Sous-région, la signature des programmes soutenus par le FMI, la mise en œuvre effective de la libre circulation des personnes et des biens.

Malheureusement, cet élan a été sérieusement perturbé par la pandémie de la COVID- 19, la chute des prix de pétrole et la persistance des problèmes sécuritaires.

Ainsi, en 2020, la CEMAC a enregistré une récession de -1,7%, une dégradation des comptes publics avec un déficit de -2,0% du PIB en liaison avec la croissance exponentielle des dépenses de santé. Ce déficit a été financé par la Banque Centrale, les banques commerciales de la Sous-région et le FMI. Qu’il me soit alors permis de saluer leur implication et de les remercier.

Face à la crise sanitaire de la COVID-19, nos Chefs d’Etat ont convoqué à Brazzaville une session extraordinaire du COPIL du PREF-CEMAC le 28 Mars 2020 qui a pris des mesures urgentes au plan budgétaire, monétaire et prudentiel qui ont contribué à contenir les effets néfastes induits par cette pandémie.

Cependant, compte tenu de l’ampleur de la crise sanitaire et de son impact macro-économique profond, le COPIL du PREF CEMAC a beaucoup travaillé et a fait adopter trois documents importants, dont la mise en œuvre permettra d’augmenter la résilience de nos économies, afin de les placer dans une trajectoire d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emplois. Ce sont :

  • Un Plan de Relance communautaire couvrant la période 2021/2025 et comprenant des mesures fortes et exceptionnelles de relance des six économies.
  • Un Cadre stratégique pour la négociation des accords de seconde génération des pays de la CEMAC avec les partenaires techniques et financiers internationaux
  • Et Un Document révisé du Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC Phase II pour la période 2021-2025.

S’agissant des 11 projets intégrateurs, des progrès ont été réalisés dans le suivi de leur mise en œuvre : deux sont en phase de démarrage à moins d’un an après la Table Ronde de Paris ; l’instruction de deux autres projets sera achevée en décembre 2021 ; la restructuration de trois projets en mode PPP est fortement engagée avec le soutien des bailleurs de fonds et investisseurs privés. Enfin, d’importantes avancées ont été réalisées dans le processus de restructuration du corridor Brazzaville-Ouesso-Bangui- N’Djamena, notamment avec la réalisation en Juillet 2021 d’une mission d’évaluation conjointe BAD-BDEAC et la publication du Certificat de conformité environnemental.

Le Sommet Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC tenu le 18 aout 2021 a donné un signal fort et constitué une étape décisive dans l’engagement des pays membres à mettre résolument en œuvre les politiques et réformes prioritaires dans le cadre de la deuxième phase du PREF-CEMAC pour opérer une réelle transformation structurelle vers l’industrialisation des économies de la CEMAC et créer les meilleures conditions d’une croissance soutenue, équitable, tirée par le privé.

A la suite de cet important Sommet, qui a notamment permis de marquer un tournant décisif à la stratégie communautaire et solidaire de sortie de crise, le COPIL du PREF- CEMAC a adopté une nouvelle matrice d’actions concrètes devant être mises en œuvre par les Etats membres et les institutions communautaires en vue d’atteindre les objectifs et le cap fixés par nos Chefs d’État à savoir, un taux de croissance économique en termes réels de 5 % en moyenne à l’horizon 2025, un fort redressement des comptes extérieurs avec une balance commerciale qui serait positive, un système financier plus résilient, des réformes structurelles abouties qui donnent une place plus importante au développement du secteur privé et une intégration régionale plus renforcée en termes d’échanges des biens et services et de mobilité des facteurs.

Les résultats que nous avons obtenus au cours de cette première phase témoignent à suffisance que l’union, la volonté politique et la mobilisation sont les clés du succès pour le développement de notre sous-région.

À travers ce portail internet, et en vue d’une meilleure connaissance de nos efforts de développement déployés dans le cadre du PREF-CEMAC, nous mettons à votre disposition, l’ensemble de la documentation sur la création, l’évolution, les principales réalisations, les publications et l’agenda des activités du PREF-CEMAC.

Vive l’intégration sous-régionale.
Vive la CEMAC

Rigobert Roger ANDELY,
Président du COPIL du PREF-CEMAC